Respect des droits de la personne

Icône d’impression de la page

L’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario respecte et appuie les objectifs de politique publique du Code des droits de la personne de l’Ontario, à savoir reconnaître la dignité et la valeur de chaque personne et assurer l’égalité des droits et des chances sans discrimination contraire à la loi.

Tant à titre d’organisme de réglementation médicale que d’employeur, l’Ordre s’engage à veiller à ce que ses activités soient conformes au Code des droits de la personne de l’Ontario. Dans toutes ses activités, l’Ordre s’efforce non seulement de respecter ses obligations juridiques, mais aussi de créer et de favoriser un environnement dans lequel la valeur personnelle et la dignité de chaque personne sont respectées.

L’Ordre cherche à atteindre cet objectif de deux façons : en s’efforçant de fournir des services au public et à la profession sans discrimination fondée sur des motifs protégés, et en prenant des mesures d’adaptation pour les personnes, sans aller jusqu’au préjudice injustifié, afin de faciliter leur accès aux services de l’Ordre.

En tant qu’organisme de réglementation médicale

En tant qu’organisme de réglementation médicale, l’Ordre fournit des services aux membres de la profession médicale et aux membres du public. Dans tous les cas, l’Ordre cherche à s’assurer qu’il respecte les droits et les besoins des personnes qu’il sert.

Étant donné que ce sont les personnes qui reflètent effectivement son « visage » auprès des médecins, des chirurgiens et des membres du public, l’Ordre a pris des mesures positives pour s’assurer que son personnel et les autres personnes qui aident l’Ordre à s’acquitter de ses fonctions comprennent son engagement envers les droits de la personne et son attente qu’ils se conforment au Code des droits de la personne dans tous les aspects de leur emploi ou de leur rôle.

Ces mesures positives comprennent, notamment :

Élaborer et fournir au personnel une formation sur les lignes directrices internes de l’Ordre en matière de harcèlement et de discrimination, qui énoncent les attentes de l’Ordre quant au respect des droits de la personne par le personnel et à la conformité au Code des droits de la personne;

Élaborer des procédures internes pour indiquer spécifiquement que les attentes de l’Ordre en matière de droits de la personne s’appliquent aux enquêtes sur les plaintes;

Prendre des mesures pour s’assurer que les installations et le matériel de l’Ordre sont accessibles à toutes les personnes. Cela inclut : rendre l’Ordre accessible aux personnes ayant un appareil de mobilité ou une déficience visuelle, et adapter le site Web de l’Ordre pour qu’il soit accessible aux personnes ayant une déficience visuelle.

En tant qu’employeur

En tant qu’employeur, l’Ordre cherche à favoriser un environnement de travail positif, où toutes les personnes sont traitées avec respect et considérées comme étant égales. À cette fin, l’Ordre s’engage à traiter ses employés de façon équitable et conformément aux exigences du Code des droits de la personne. Cela inclut l’adoption et le maintien de pratiques de recrutement des employés conformes au Code des droits de la personne, l’écoute des besoins particuliers de ses employés et la prise de mesures pour répondre à ces besoins dans le milieu de travail.

Tout comme l’Ordre s’engage à respecter les droits de la personne de ses employés, il s’attend à ce que ses employés respectent à leur tour les droits de la personne de leurs collègues. Cette attente, ainsi qu’une description des mesures actives que l’Ordre est prêt à prendre en cas d’incidents de harcèlement ou de discrimination, sont énoncées dans ses lignes directrices internes sur le harcèlement et la discrimination.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’engagement de l’Ordre en matière de droits de la personne, veuillez nous contacter.